PANIER
( 0 )

Méduse et le Basilic petit

Laboratório d'Estórias

V.LE002VC

Grand Basilic Vert Caldas Entièrement faite à la main, la pièce "Méduse et le Basilic" se compose d'un pot en terre cuite de fabrication portugaise et d'une campanule (basilic) en faïence émaillée dans un blanc mat particulier.
Elle est ornée d'un œillet en papier coloré, fait à la main par une artisane portugaise spécialisée, accompagnée d'un quatrain populaire du poète Fernando Pessoa.
 
A l'intérieur du pot, il y a un sachet de graines à semer, fourni par un des meilleurs producteurs nationaux de cette plante traditionnelle.
 
Emballage: La boite est faite en carton microcannelé et enveloppé d'une feuille de papier décorée avec une illustration exclusive réalisée conjointement par deux illustrateurs portugais et le résumé du conte "Méduse et le Basilic", crée spécialement pour cette pièce



16,70 €




Description

LABORATÓRIO D'ESTÓRIAS
 
Raconter l'histoire d'un Portugal différent.
C'est avec cet esprit qu'en juin 2013 est né le Laboratório d'Estórias : un espace expérimental de design qui s'inspire des histoires de la culture populaire portugaise pour réinventer des objets traditionnels, en les utilisant pour raconter de nouvelles histoires - et, pourquoi pas recréer la propre histoire du pays.
 
MEDUSE ET LE BASILIC
Il était une fois, dans une Rome très, très ancienne, un jeune homme nommé Persée qui eut le malheur de tomber amoureux de la mauvaise femme, elle était tellement mauvaise qu'elle avait des cheveux de serpents et un visage si effrayant qu'il pétrifiait n'importe quel cœur. Mais pas le sien.
Un jour de juin, profitant de l'euphorie des fêtes de la Saint Jean, il gagna courage pour aller chez elle, mais de peur d'être transformé en pierre, il décida de se déguiser en basilic. "Qui est là ?", demanda Méduse, scrutant du regard le faux basilic.
"C'est moi, ma bien-aimée", dit Persée, "je t'apporte un pot de la Plante des Amoureux et des vers de Fernando Pessoa, car je sais que c'est ton poète préféré" (Plante des Amoureux c'était le nom que l’on donnait au basilic dans la Rome antique).
"Où es-tu", lança Méduse ; "Montre-toi, je ne te vois pas". "Je suis ici, mon amour, dans le basilic", cria Persée apeuré ; et il avait raison. Avant qu'il ait terminé la phrase, vlan ; Méduse transforma le basilic en pierre juste en le regardant avec ce regard que les femmes lancent quand nous oublions leur anniversaire.
Mais l'amour de Persée était si grand, si vivant et si chaud, qu'il fonctionna comme un anti-maléfice : seule la partie extérieure du basilic resta pétrifiée.
A l'intérieur du pot, il avait encore de l'espace pour respirer ; et il y avait de la terre et des graines. "Quelle bonne idée", pensa-t'il, étonné de sa chance, "de cette façon, je peux planter mon basilic comme symbole de mon amour et, quand il mourra, j'aurai celui-ci en pierre pour me rappeler de la beauté de celui que j'ai planté".
Se remplissant de courage, il sortit de la campanule pétrifiée et s'échappa à la dérobée, s'approchant suffisamment près de Méduse pour lui voler un baiser.
Surprise, Méduse finit par perdre la tête - d'amour, bien entendu ! - se transformant en une belle jeune fille. Et c'est ainsi qu'ils vécurent ensemble et heureux pour toujours - et le basilic devint leur bouquet de mariage ; un souvenir pour toujours, même sous une couche de pierre, un amour vert peut fleurir.

Produits Associés

Laboratório d'Estórias 19,50 € PLUS INFO

Love Soap 11,90 € PLUS INFO

Laboratório d'Estórias 39,50 € PLUS INFO